L’intranquille N°13, octobre 2017 - Une

L’intranquille numé­ro 13, revue de lit­té­ra­ture

L’Intranquille N°13, octobre 2017 Revue de lit­té­ra­ture, l’Atelier de l’a­gneau édi­teur. Thème : par­ti­cules fines
  • Date de parution : octobre 2017
  • Prix : 16 euros
  • Abonnement : 32 euros
  • Nombre de pages : 92
  • Éditeur : L’atelier de l’a­gneau

Grain de folie

Le duende a tour­né. Son souffle conta­mi­né s’engouffre dans les villes et rend folles les foules. Il pul­vé­rise les ter­rasses et les tours. En péri­phé­rie, les routes des­quament, des lanières de gou­dron montent en rubans vers le ciel. Les par­ti­cules s’aimantent sur toutes les peaux. Pour sor­tir on se masque, on se couvre de la tête aux pieds. Dans les zoos on drape les grands ani­maux.
Le souffle dia­bo­lique semble épar­gner la nature. Les fruits gre­lottent sans tom­ber. Dans une crique des billes de myo­so­tis vire­voltent et croisent quelques épines de pin. Le sable et l’eau res­tent en place et quand on regarde la plage on la trouve tout à fait repo­sée.
Tu ne réponds plus au télé­phone. J’ai peur de ta dis­so­lu­tion. Je renifle en bas de chez toi, il me semble que je te sens, ton brouillard entre en moi. Toi éva­po­ré plus rien ne me retient. Je me laisse effri­ter et te rejoins dans un éther tran­si­tion­nel. Nous errons, ren­con­trons des mil­liers d’autres épar­pillés, par­fois nous nous ras­sem­blons pour créer des tor­nades ou de petites vapeurs, selon l’humeur.

Duende : terme espa­gnol qui désigne « le vent de l’inspiration » pour les dan­seurs de fla­men­co et les artistes en géné­ral.