Revue Lichen n°12

revue en ligne animée par Élisée Bec

Courrier reçu par Lichen qui résume bien la revue : « Votre Lichen, c’est un champ de luzerne avec des coquelicots, des bleuets et des marguerites. C’est beau, ça change tout. On s’y attarde. On regarde. On n’ose pas abîmer. On respecte. On soupire d’aise. On souffle dessus pour voir si le vent du dedans fait un frisson sur votre paysage, parfois quelque chose bouge, c’est visible, c’est une brise légère. Au loin, des bosquets, le maquis sent la marjolaine, des genêts ont le jaune qui convient aux balais de printemps. La poésie y est reine souveraine sauvageonne, elle court court, gambade, sautille pour plus tard trouver un abri, un cabanon moitié écroulé, une hutte de berger, puis elle croque dans un quignon de pain, un oignon coupé en tranches, un bout de saucisson et la gourde de métal trempe dans la rivière, plus bas. Lichen, c’est ça. » (SN)